JP Beaudoin - Blog : Vivre heureux tous les jours, pourquoi pas ?

[BLOG]

vivre heureux tous les jours,
pourquoi pas ?

– Mars 2021 –

Aujourd’hui, mon ami, respire. 

Arrête-toi un instant, ferme les yeux et prends 3 grandes respirations. 

3 grandes respirations pour changer ton état d’esprit, pour mettre ton focus sur autre chose, pour te dire que ça va bien aller. 

Prends 3 grandes respirations pour mieux vivre.

– – – – – – – – – – – – – –

On est tous familiers avec le sentiment de fatigue, d’épuisement, le sentiment d’être dépassé par les événements. On a tous eu, à un moment donné, les mains moites, le cœur qui bat vite, une boule dans l’estomac. On a tous déjà eu l’impression que nos émotions étaient hors de contrôle.

Pourquoi on se sent comme ça ?
Ça vient de ton état d’esprit. De ton mental. La plupart du temps, on est submergé par des émotions sans comprendre pourquoi elles sont là et surtout, sans savoir comment les gérer. L’état d’esprit, c’est l’attitude que tu adoptes face aux différentes situations que la vie met sur ton chemin. C’est aussi l’ensemble de tes émotions. Good news, tu peux changer ton état d’esprit en un instant. C’est ton choix, tu peux décider de vivre dans un état d’esprit heureux et positif le plus souvent possible.

Deviens le maître de tes émotions

2020 a été une année particulière avec sa pandémie mondiale. La Covid-19 a amené son lot de changements et on a dû s’adapter. Pour certains, ça a été plus difficile. Selon la Dre Mélissa Généreux, 1 adulte sur 4 présente des symptômes en lien avec un trouble d’anxiété ou de dépression[1]. Donc, 1 adulte sur 4 vit dans un état d’esprit négatif !

Il est normal de se sentir dépassé par les événements et d’être moins positif. On vit tous des journées plus difficiles. C’est important de comprendre qu’on a le pouvoir de devenir le maître de nos émotions et de vivre de meilleures journées. Notre physiologie, notre langage et notre focus ont tous un impact majeur sur notre état d’esprit. En modifiant drastiquement un élément dans l’une de ces 3 sphères, tu as le pouvoir de transformer tes journées de manière positive. Donc, tu as le pouvoir de changer ta vie ! 

Ta physiologie

Depuis le début de la pandémie, les gens ont changé leurs habitudes et pas pour le mieux. Selon une étude réalisée au début du mois de septembre 2020 par l’Université McMaster, 37,5 % des répondants ont déclaré boire davantage d’alcool et parmi les consommateurs de cannabis, ce sont 87,5 % des participants qui ont noté une augmentation de leur consommation[2]. Pour avoir consommé moi-même auparavant, je te garantis que ce n’est pas la solution.

Une marche de 20 minutes tous les jours permet non seulement de changer le mal de place, de s’oxygéner, mais aussi de se dégourdir les jambes en changeant ta physiologie, l’une des trois sphères jouant sur ton état d’esprit. Le sport stimule la dopamine, l’hormone du plaisir et de la vigilance, il est donc logique de bouger pour se sentir mieux ! En plus, ça évite un lendemain de veille…

Ton langage

Combien de fois depuis le début de la pandémie j’ai entendu quelqu’un dire qu’il était frustré de la situation et des mesures imposées par le Gouvernement ? Tu as le pouvoir de voir cette situation de manière positive, en changeant ta manière de voir les choses et en te disant que c’est un défi à relever. Tu pourras vivre cette situation de manière positive simplement en changeant ton vocabulaire. Souviens-toi, ton état d’esprit est contrôlé par ta physiologie, ton focus et ton langage.

Ton focus

Dans une situation de confinement, notre santé mentale et physique est mise à l’épreuve. Selon une étude réalisée par Morneau Shepell, décembre 2020 marquait le 7e mois consécutif où les étudiants à temps plein du Canada obtenaient le score moyen en santé mentale le plus faible en comparaison aux autres secteurs d’activités[3]. L’apprentissage à distance et les contacts limités avec les autres étudiants sont l’une des principales causes de leurs résultats si bas.

En discutant avec des parents, j’ai observé que la santé mentale de leurs enfants est leur principale préoccupation actuellement. Selon une étude réalisée par l’Université McMaster, 40 % des parents interrogés ont déclaré que le comportement ou l’humeur de leurs enfants s’était détérioré pendant la période de confinement[4]. Ce sont des chiffres comme ceux-là qui m’ont fait réaliser à quel point notre état d’esprit est fragile.

Et si, plutôt que de voir le verre à moitié vide, on le voyait à moitié plein ? Si, plutôt que de focusser sur le fait d’être en confinement et toutes les autres mesures imposées, on se disait qu’on a plus de temps pour prendre soin de nous en plus de protéger les plus vulnérables ? Ça te donne l’occasion de passer du temps de qualité en famille et de découvrir de nouvelles activités. Profites-en pour te trouver de nouvelles passions ou pour te trouver un nouveau projet positif afin de mettre ton focus sur de bonnes choses. Il me semble que la situation est moins lourde. Dirige ton focus sur le positif et non sur les situations sur lesquelles tu n’as aucun contrôle.

Tu as le pouvoir de changer ta vie !

La vie ne nous arrive pas à nous, mais POUR nous. On a le pouvoir de changer notre attitude face à une situation comme celle-ci. Bouger, bien manger, dormir, utiliser des mots positifs, s’écouter et se motiver, mettre notre focus sur le bon au lieu du mauvais. Tout ça, un peu à tous les jours : ça change une vie. Nous avons tous le pouvoir d’être le maître de nos émotions et nous avons tous le droit de vivre heureux à tous les jours de notre vie.

Aujourd’hui, mon ami, respire.
Arrête-toi un instant, ferme les yeux et prends 3 grandes respirations.
3 grandes respirations pour changer ton état d’esprit, pour mettre ton focus sur autre chose, pour te dire que ça va bien aller !

3 grandes respirations pour mieux vivre. 3 grandes respirations pour toujours être dans un bel état d’esprit. Pourquoi pas ?

[1] Selon une étude parue dans le journal La Tribune
https://www.latribune.ca/ma-region/la-sante-mentale-des-quebecois-fragilisee-0d403d3dbbc8836c61fad9cb19315a6f

[2] Selon l’étude réalisée par l’Université McMaster, à Hamilton. http://s3.documentcloud.org/documents/7203244/OPS-Executive-Report-v6-FINAL.pdf

[3] Selon le rapport émis par Statistiques Canada, https://www.morneaushepell.com/sites/default/files/assets/paragraphs/resource-list/indicedesantementaledec2020.pdf

[4] Selon l’étude réalisée par l’Université McMaster, à Hamilton http://s3.documentcloud.org/documents/7203244/OPS-Executive-Report-v6-FINAL.pdf

Retour haut de page